Accueil
A.A.M.C.I
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
1 RCP camp de Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Prière d'un fanion
Général de Biré

                     

 

la 2eme compagnie du 1er RCP en Nouvelle Caledonie

 

ce sujet comporte 6 pages, n'oubliez pas de cliquer sur SUITE en bas des pages à droite





Le FANION de tradition de la 2° Compagnie en usage dans les années 70 . Avers tranché ,aux symboles du 1° R.C.P. - couleurs et insigne- avec les inscriptions d' identification : I° Régiment de chasseurs Parachutistes - 2° Compagnie .Revers conforme au code couleur de la 2° et à l' indicatif radio , Aigle en posture d' attaque symbolisant le combat des aéroportés et devise du moment CROIRE et OSER..Ce Fanion d' excellente conception est malheureusement de confection fruste et maladroite .( voir les commentaires sur les Fanions dans HERITAGE et SYMBOLIQUE du I° ,sur le site)
 
 
                  "Sous les pins de la B.A.
                  Branle bas de combat !
                  Toutes les casquettes sont la ...
                  La 2° s' en va !!!"
 
                                                Ces paroles du chant des ROUGES prennent un relief particulier en ce début du mois de Juillet 1970 !! La 2° Compagnie quitte joyeusement le CAMP d' IDRON pour la NOUVELLE CALEDONIE , dans le cadre de la relève des Compagnies Tournantes .La montée en puissance de la 2° sur le type Compagnie GUEPARD à 138 ,fera couler beaucoup d' encre ! de mème que le récit de ses" exploits" rééls ou supposés ,alimentera bien des conversations longtemps après son retour à IDRON , fin Février 1971 .
Le Capitaine DAVIRON devant terminer son temps de commandement pendant le séjour permute avec le Capitaine DUVAL - commandant de compagnie de la CCS .- ce dernier aura pour adjoinr le capitaine BROSSART-RUFFEY .
Rouge 0 :à 27 sera aux ordres de l' Adt BERTOLETTI avec le S/C RIBAUD,comptable, le Sergent G.PROST fourrier et le renforcement habituel en spécialistes dont  l'Aspirant BOUBLIL dentiste et le S/C TARASCONI pour l' atelier 2A .
 
 
Rouge 1: Lieutenant SEGUIN , Sous Officier Adjoint ,S/C J. BRIERE
Rouge 2: Lieutenant LECACHET ,(, ancien sous officier du Régiment LECACHET était un chef de section particulièrement efficace Il avait notamment remporté les tests opérationnels de Brigade avec sa section ) Sous officier adjoint S/C POITRAL  
Rouge 3 :Adjudant SFERLAZA ( arrivé en renfort à la 2 pour le séjour) , sous Officier Adjoint S/C E.BOUTRY
Cette organisation évoluera un petit peu dans le sens d' une adaptation aux nécessités du moment .Ainsi le S/ C BRIERE relèvera t il le S/ C TANGUY à l' Ordinaire Le S/C BERTOLETTI assumera t il la responsabilité des deux popotes , officiers et sous officiers.
Les sections de combat à 37sont fortes de 3 groupes de combat et d'un groupe de commandement .
 Les familiers du 1° RCP des années 70 auront repèré les "3 B": BERTOLETTI , BOUTRY , BRIERE ..voir à ce sujet "LES TROIS B" dans la table des matières du site .




 La nouvelle Calédonie est à 20 000 kilomètres de PARIS , dans l' Océan Pacifique  , à quelques 1500 kilomètres à l' Est de l' AUSTRALIE .





 La 2° compagnie voyage à bord d' un D.C.8 et fait escale à ATHENES , SINGAPOUR , COLOMBO et DARWIN .






 Les charmantes hotesses de la compagnie U.T.A. posent avec le Sergent Michel BAILLET ( ROUGE 2 ).Un insigne du 1° R.C.P. est épinglé sur leur uniforme .Il faut dire que le voyage est suffisamment long pour faire connaissance !!





 La nouvelle Calédonie est enfin en vue ..sous les ailes du DC 8 .





 L' avion se posera sur l' aéroport de NOUMEA  La TONTOUTA





En 1970 La TONTOUTA ressemblait à un petit aérodromme de province .
 
 
 
 Pendant tout son séjour en Nouvelle Calédonie la 2° compagnie sera subordonnée et soutenue au quotidien par le BATAILLON d' INFANTERIE de MARINE du PACIFIQUE .




"Le B.I.Ma. P est décoré de la Croix de la Libération et de la Croix de guerre 1939 / 1945 .Il est détenteur de la Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire .Il conserve les traditions du BATAILLON MIXTE du PACIFIQUE dont il a hérité les distinctions .
Son insigne évoque l' appartenance aux Troupes de Marine ( ancre) l' inscription PACIFIQUE souligne son origine géographique et son héritage .Le représentation d' un paysage Taïtien vaut également pour la GRANDE TERRE et se veut donc caractéristique de la Nouvelle Calédonie  .La Croix de Lorraine et le soleil levant gardent la mémoire de l' espoir porté par l' engagement du Territoire lors de son ralliement à la FRANCE LIBRE ."
 
                       LE CAMP Lieutenant Colonel BROCHE
 
          Sur les bases d' un ancien camp de l' armée U.S. lors de la seconde guerre mondiale le CAMP Lieutenant Colonel BROCHE avait depuis peu, vu les barraques filliod remplacer les tentes 56 .Une section du S.M.A. (Service Militaire Adapté ) renforcée par rotations entre les sections ,d' éléments de ROUGE travaillait au quotidien à l' amélioration du Camp.




 Le stationnement dévolu aux compagnies tournantes se situe à PLUM à quelques 30 kilomètres au Sud Est de NOUMEA





 Le Camp lt Colonel BROCHE , vu des hauteurs  . On peut observer que la mer est toute proche du Camp





 Le CAMP de PLUM est baptisé CAMP Lieutenant colonel BROCHE  ( Chef de Corps du Bataillon du Pacifique de la 1° Division française Libre , ancien Commandant supérieur des Troupes du Pacifique à NOUMEA , mort au champ d' Honneur le 9 juin 1942 en LYBIE lors de la Bataille de BIR HAKEIM )   Comme cela est souvent le cas l' appellation géographique occulte le nom de baptème .On remarque sur les pilliers l' insigne du 1° R.C.P. et l' écusson dela 11° D.P.dessinés par les ROUGES .







 Les ROUGES ont marqué l' entrée du camp des symboles du 1° R.C.P. L' insigne régimentaire et l' aile découpée sont une réplique du monument qui indiquait l' entrée du 1° R.C.P. route de SOUMOULOU .Ce monument servit aussi de modèle à un cadeau de départ des Sergents Chefs ou des Adjudants ..





 Le Poste de Police , appellation transformée en Poste de Sécurité , ce qui  change tout évidemment !! Ce demi cylindre de tole devait être un vrai four aux heures chaudes !!







 L' axe central du Camp et la Place du Mat des Couleurs"





 Le sergent G.PROST devant le P.C. de la Compagnie .On pourrait se croire au CAMP d' IDRON devant une filliod du G.I.par exemple .Le sergent PROST porte un galon destiné à la manche de la tenue de sortie en guise de galon de combat .C' est à dire à l' envers et boutonné sous le rabat gauche de la poche de poitrine de sa veste de treillis camouflé .Il ne s' agit pas d'une tenue de saut para mais d' un banal treillis dont avaient été équipées les forces stationnées aux FFA et Outre Mer après que l' on eut supprimé les tenues cam.des TAP à la suite de la GUERRE d' ALGERIE !!.





 " La popote des Sous Officiers  .Quand certains d' entre eux partaient de nuit pècher en mer , il accrochaient au fronton de la popote une lampe repère pour les guider lors du retour ."





 Popote et club des Officiers .Peu nombreux les officiers étaient volontiers clients de la popote des sous officiers dont on dit que l' ambiance était plutot chaleureuse .





   " La fillod servant de logement aux Sous Officiers , vue de la popote .Le règime des popotes était le suivant : A midi tout le monde consommait le repas de l' Ordinaire ( S/C J. BRIERE) Le soir chacun faisait individuellement sa cuisine dans l' une des deux popotes .( S/C BERTOLETTI )"



"Quand il fut désigné comme officier d' ordinaire le S/C Jacques BRIERE se rendit compte que les eaux grasses pouvaient être recyclées autrement qu'en les cèdant à vil prix  à un éleveur local .Il décida donc en accord avec ses camarades , de créer une porcherie .Les porcelets engraissés gratuitement avec les eaux grasses de la compagnie seraient consommés à l' occasions de repas festifs .De gauche à droite , un futur repas , le S/C Jacques BRIERE , Le Sergent Gilles LEMERCIER, le S/C BERTOLETTI .Tous les trois sont en tenue de cantonnements  de type tropical ( short avec ceinturon ,chemisette ornée du passant rouge , beret ;).Il semble que les ROUGES n' aimaient guère la couture car ils portaient volontiers leurs galons de manche comme des galons de combat à la boutonnière des poches de poitrine . On suivra , un peu plus loin, les aventures de GILLOU lors de la préparation d' un cochon grillé "
 




Le poulailler et la porcherie des ROUGES




 Batiment polyvallent , pouvant servir pour les réunions ou l' instruction . Ce batiment est situé à priximité du mat des couleurs .Sous les ombrages Sergent M. BAILLET en tenue cam. et Caporal ( EV ) CHAPARRO en survètement (ROUGE 2)





 " PLUM est un  village qui a donné son nom au camp situé sur son territoire communal , comme l' indique ce panneau de signalisation routière situé au bord du Camp Lt Cel BROCHE "




Si l' on en juge par les souvenirs des anciens de ROUGE , la compagnie n' avait aucune mission particulière autre que de renforcer le BIMAP . Cela se traduisait par la participation aux manoeuvres du territoire ( une sur l' ile d' OUVEA) , la réalisation de "traversières" destinées à affirmer la présence Française  . A ces occasions les ROUGES se familiarisaient avec leur nouvel environnement et entretenaient leur aptitude opérationnelle .
La 2° Compagnie par ailleurs  a bénéficié de tous les moyens du territoire : coopération avec la MARINE NATIONALE , activités nautiques, usage d' un champ de tir à proximité immédiate du camp ,mise à sa disposition de moyens de transport auto ...Par contre pendant tout le séjour il n' y eut aucune activité de saut par manque de soutien technique et d' aéronef adapté à cette fonction .




Il existait bien un paraclub à NOUMEA ainsi que le montre cette demande ...comble de malchance ce paraclub ne fonctionnait pas pendant le séjour des ROUGES"
 
   
 
 MANOEUVRE sur l' ILE d' OUVEA .




 " La mise en place pour la manoeuvre s' est faite par rotations de DC3 DAKOTA de l' Aéronavale "





" un groupe de ROUGES se prépare à embarquer .Ils sont en treillis camouflés et portent la casquette vert armée de métropole- pour certains un peu délavée -pour la petite histoire notons que certaines de ces casquettes étaient fabriquées au CAMP DE GER par une couturiere experte en retaillage de tenues, Madame GALLY -veuve de l' ancien sous officier , responsable des casernements-
Les armes sont équipées de bouchons de tir à blanc . tous portent les équipements de toile T.A.P. .On reconnait de droite à gauche Le Sergent G. PROST ,le Sergent GONDOUX ,le Caporal ( EV ) CHAPARRO En arrière plan des porteurs de fret : à savoir des sacs marins contenant les tenues de parade pour la prise d' armes de fin de manoeuvre  "




 " Pendant l' aérotransport certains admirent une cocoteraie , un autre conditionne une bande de cartouches d' AA 52 .Dans le fond de profil le Capitaine DUVAL . Ce DAKOTA est ici en version confortable de transport de passagers .La mise en configuration de "largage para" quoique simple aurait nécéssité un soutien technique dont ne disposait pas l'AERONAVALE"





une vue de la côte Ouest que longe le couloir aérien emprunté pour rallier OUVEA. 





les côtes sablonneuses de OUVEA





Le Sergent-Chef Poitral ( Rouge 2 ) donne des ordres au débarquement ! ! au premier plan le Sergent Fistolet qui quelques années plus tard sera victime d'un très grave accident de Saut à l' E.T.A.P. 





en fait le débarquement est " hors manoeuvre " les Paras se regroupent tranquillement contre le DAK. Les musettes T.A.P. sont volumineuses, toile de tente roulée en dessous. Onvoit nettement les grenades d'exercice à platre. Sur le flan du DAK la Cocarde de l' Aéronavale . La petite passerelle ravive les souvenirs des Anciens . On sautait encore de DAK à l'aube des années 60 .







un Officier de liaison du BIMAP ,  le Capitaine DUVAL - tête baissée - et le Lieutenant  LECACHET suivi de Rouge 2. Des autochtones aux robes colorées attendent l'arrivée d'un avion ou viennent voir la mise en place de la manoeuvre.





 

    www.1rcp.fr

Suite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr